Bibliographie: Formation des mots en grec ancien

Bibliographie de travail : toute suggestion d’addition ou de correction est la bienvenue.

Le titre des revues est abrégé suivant les normes de l’Année Philologique.

Ouvrages de référence

Bailly : Bailly A. & al., 1950 : Dictionnaire grec-français rédigé avec le concours de É. Egger, édition revue par L. Séchan & P. Chantraine, Paris : Hachette [1re éd. : 1894].

DÉLG et DÉLG Suppl. : Chantraine P. & al., 2009 : Dictionnaire étymologique de la langue grecque. Histoire des mots, nouvelle édition avec, en supplément, les Chroniques d’étymologie grecque (1-10) rassemblées par A. Blanc, Ch. de Lamberterie & J.-L. Perpillou, Paris : Klincksieck [1re éd. : 1968-1980].

LIV : Rix H. & al., 2001 : Lexikon der indogermanischen Verben. Die Wurzeln und ihre Primärstammbildungen, 2e éd., Wiesbaden : Reichert.

Chantraine P., 1933 : La formation des noms en grec ancien, Paris : Champion [reprod. en fac-sim., 1979 : Paris : Klincksieck].

Debrunner A., 1917 : Griechische Wortbildungslehre, Heidelberg : C. Winter.

Kuryłowicz J., 1936 : « Dérivation lexicale et dérivation syntaxique. Contribution à la théorie des parties de discours », Communication présentée au Congrès de Linguistique de Copenhague, dans id., 1973 : Esquisses linguistiques, vol. 1, 2e éd., Muenchen : Fink, p. 41–50.

Saussure F. de, 1931 : Cours de linguistique générale publié par Charles Bally et Albert Sechehaye, avec la collaboration de Albert Riedlinger, 3e éd., Paris : Payot [1re éd. : 1916].

Autres ouvrages et études

Adrados F. R., 1992 : Nueva Sintaxis del griego antiguo, Madrid.

Ahrens H. L., 1852 : Griechische Formenlehre des homerischen und attischen Dialektes, Göttingen.

Aleksandrow A., 1888 : Litauische Studien. I. Nominalzusammensetzungen, Dorpat.

Aly G. F., 1873 : De nominibus ιο suffixi ope formatis, Berlin.

Arbenz C., 1933 : Die Adjektiva auf -ιμος. Ein Beitrag zur griechischen Wortbildung, Tübingen.

Arias Abellán C., 2002 : « Les dérivés latins en -ārius », dans Kircher-Durand (dir.) 2002, p. 161–184.

Bader F., 1962 : La formation des composés nominaux du latin, Paris.

—, 1965 : Les composés grecs du type de demiourgos, Paris.

—, 1972 : « Le traitement des hiatus à la jointure des deux membres d’un composé nominal en mycénien », dans M. S. Ruipérez (dir.), Acta Mycenaea. Proceedings of the Fifth International Colloquium on Mycenaean Studies, Held in Salamanca, 30 March – 3 April 1970, Minos, 12 [1971], p. 141–196.

—, 1973 : « Lat. nempe, porceo et les fonctions des particules pronominales », BSL, 68, p. 27–75.

—, 1974 : Suffixes grecs en -m-. Recherches comparatives sur l’hétéroclisie nominale, Paris.

—, 1975 : « La loi de Caland et Wackernagel en grec », dans [F. Bader & al. (dir.)], Mélanges linguistiques offerts à Émile Benveniste, Paris, p. 19–32.

Bally Ch., 1932 : Linguistique générale et linguistique française, Paris.

—, 1944 : Linguistique générale et linguistique française, 2e éd., Berne.

—, 1945 : Manuel d’accentuation grecque, Berne [rééd. 1997, Genève].

Baratin M. & Moussy C. (dir.), 1999 : Conceptions latines du sens et de la signification, Paris.

Basset L., 1994 : « Structure des syntagmes prépositionnels en grec ancien », dans Jacquinod (dir.) 1994, p. 151–164 (= 2004, p. 183–196).

—, 2004 : L’imaginer et le dire. Scripta Minora, Lyon.

Bechtel F., 1921, 1923, 1924 : Die griechischen Dialekte, Berlin, 3 vol.

Benveniste É., 1966 : « Formes nouvelles de la composition nominale », BSL, 61, p. 82–95 (= 1974, p. 163–176).

—, 1966 et 1974 : Problèmes de linguistique générale, Paris, 2 vol.

—, 1967 : « Fondements syntaxiques de la composition nominale », BSL, 62, p. 15–31 (= 1974, p. 145–162).

—, 1969 : Le vocabulaire des institutions indo-européennes, Paris, 2 vol.

Biraud M., 1991 : La détermination du nom en grec classique, Nice.

Biville F., 1990–1995 : Les emprunts du latin au grec, Louvain / Paris, 2 vol.

—, 2000 : « Bilinguisme gréco-latin et créations éphémères de discours », dans Fruyt & Nicolas (dir.) 2000, p. 91–107.

—, 2002 : « La dimension grecque de la dérivation latine », dans Kircher-Durand (dir.) 2002, p. 353–390.

Blanc A., 1987 : Les adjectifs sigmatiques en grec, Thèse dactylographiée, Université Paris IV – Sorbonne.

—, 2002 : « Disguised Compounds in Greek : Homeric ἀβληχρός, ἀγαυός, ἄκμηνος, τηλύγετος and χαλίφρων », TPhS, 100, p. 169–184.

—, 2008 : Les contraintes métriques dans la poésie homérique. L’emploi des thèmes nominaux sigmatiques dans l’hexamètre dactylique, Louvain / Paris.

Blass F. & Debrunner A., 1976 : Grammatik des Neutestamentlichen Griechisch, 14e éd. revue par F. Rehkopf, Göttingen.

Bloomfield L., 1933 : Language, New York (trad. J. Gazio, 1970 : Le langage, Paris).

Bonnard H., 1981 : Code du français courant, Paris.

Bopp F., 1833 : Vergleichende Grammatik des Sanskrit, Zend, Griechischen, Lateinischen, Litthauischen, Gothischen und Deutschen, Berlin.

—, 1842 : Vergleichende Grammatik des Sanskrit, Zend, Griechischen, Lateinischen, Litthauischen, Altslawischen, Gothischen und Deutschen. Vierte Abtheilung, Berlin.

—, 1861 : Vergleichende Grammatik des Sanskrit, Ṣend, Armenischen, Griechischen, Lateinischen, Litauischen, Altslavischen, Gothischen und Deutschen. Dritter Band, 2e éd., Berlin (trad. M. Bréal, 1872 : Grammaire comparée des langues indo-européennes comprenant le sanscrit, le zend, l’arménien, le grec, le latin, le lithuanien, l’ancien slave, le gothique et l’allemand. Tome IV, Paris).

Bortone P., 2010 : Greek Prepositions. From Antiquity to the Present, Oxford.

Bräuning Th. F. G., 1881 : De adiectiuis compositis apud Pindarum, Berlin.

Bréal M., 1905–1906 : « Étymologies grecques », MSL, 13, p. 102–109.

Brender F., 1920 : Die rückläufige Ableitung im Lateinischen, Lausanne.

Brøndal V., 1950 : Théorie des prépositions. Introduction à une sémantique rationnelle, trad. P. Naert, Copenhague.

Brugmann K., 1885 : Griechische Grammatik. Lautlehre, Flexionslehre und Syntax, 1re éd., Nördlingen.

—, 1889 : Grundriss der vergleichenden Grammatik der indogermanischen Sprachen. Zweiter Band.Wortbildungslehre (Stammbildungs- und Flexionslehre). Erste Hälfte.Vorbemerkungen. Nominalcomposita. Reduplicierte Nominalbildungen. Nomina mit stammbildenden Suffixen. Wurzelnomina, 1re éd., Strasbourg. [= Grundriss 1 II.1]

—, 1890 : Griechische Grammatik. Lautlehre, Flexionslehre und Syntax, 2e éd., Munich.

—, 1900 a : Griechische Grammatik. Lautlehre, Stammbildungs- und Flexionslehre und Syntax, 3e éd., Munich.

—, 1900 b : « Über das Wesen der sogenannten Wortzusammensetzung. Eine sprachpsychologische Studie », Berichte der Sächsischen Gesellschaft der Wissenschaften, 52, p. 359–401.

Brugmann K., 1904 : Kurze vergleichende Grammatik der indogermanischen Sprachen, Strasbourg (trad. J. Bloch, A. Cuny & A. Ernout, sous la direction de A. Meillet & R. Gauthiot, 1905 : Abrégé de grammaire comparée, Paris).

—, 1905–1906 a : « Zur Wortzusammensetzung in den indogermanischen Sprachen », IF, 18, p. 59–76.

—, 1905–1906 b : « Der Kompositionstypus ἔν-θεος », IF, 18, p. 127–129.

—, 1906, 1911 et 1916 : Grundriss der vergleichenden Grammatik der indogermanischen Sprachen. Zweiter Band. Lehre von den Wortformen und ihrem Gebrauch. Erster Teil. Allgemeines. Zusammensetzung (Komposita). Nominalstämme [= Grundriss II.1] ; Zweiter Teil. Zahlwörter. Die drei Nominalgenera. Kasus- und Numerusbildung der Nomina. Pronominalstämme und Kasus- und Numerusbildung der Pronomina [= Grundriss II.2, p. 1–428] ; Zweite Lieferung. Bedeutung der Numeri beim Nomen und Pronomen. Bedeutung der Kasus. Das Adjektivum. Die Adverbia nach Form und Gebrauch. Die Präpositionen nach Form und Gebrauch [= Grundriss II.2, p. 429–997], 2e éd., Strasbourg.

—, 1907 : « Die Anomalien in der Flexion von griech. γυνή, armen. kin und altnord. kona », IF, 22, p. 171–192.

—, 1910 : « Adverbia aus dem maskulinischen Nominativus Singularis prädikativer Adjektiva », IF, 27, p. 233–278.

—, 1913 : Griechische Grammatik. Lautlehre, Stammbildungs- und Flexionslehre, Syntax, 4e éd., Munich.

Buck C. D., 1955 : The Greek Dialects, Chicago.

Burkert W., 1977 : Griechische Religion der archaischen und klassischen Epoche, Stuttgart.

Buttmann A., 1852–1853 : Die griechischen Präpositionen, Prenzlau, 2 vol.

Buyssens É., 1965 : Linguistique historique. Homonymie, stylistique, sémantique, changements phonétiques, Bruxelles / Paris.

Cadiot P., 1997 : Les prépositions abstraites en français, Paris.

Carnap R., 1934 : Logische Syntax der Sprache, Vienne.

Casevitz M., 1982 : « Les mots du rêve en grec ancien », Ktèma, 7, p. 67–73.

—, 1985 : Le vocabulaire de la colonisation en grec ancien. Étude lexicologique : les familles de κτίζω et de οἰκέω – οἰκίζω, Paris.

Caswell C. P., 1990 : A Study of Thumos in Early Greek Epic, Leyde.

Chadwick J., 1996 : Lexicographica Graeca. Contributions to the Lexicography of Ancient Greek, Oxford.

Chadwick J. & Baumbach L., 1963 : « The Mycenaean Greek Vocabulary », Glotta, 41, p. 157–271.

Chambon J.-P., 1986 : « Remarques sur la notion d’“étymologie populaire” », TRANEL, 11, p. 37–50.

Chantraine P., 1933 : La formation des noms en grec ancien, Paris.

—, 1942 : « Le rôle et la valeur de ἐν- dans la composition », RPh, 68 [16, 2e s.], p. 115–125.

—, 1958 et 1953 : Grammaire homérique. I. Phonétique et morphologie ; II. Syntaxe, Paris [1re éd. du tome I : 1942 ; nouvelle édition revue et corrigée par M. Casevitz, I : 2013 ; II : 2015]. [= GrHom I et II]

—, 1956 : « Aspects du vocabulaire grec », dans P. Chantraine, Études sur le vocabulaire grec, Paris, p. 7–29.

—, 1956 : « Le suffixe grec -ικός », dans P. Chantraine, Études sur le vocabulaire grec, Paris, p. 97–171.

—, 1961 : Morphologie historique du grec, Paris.

—, 1964 : compte rendu de L. R. Palmer, The Interpretation of Mycenaean Greek Texts, RPh, 38, p. 258–263.

Chantraine P. & Masson O., 1954 : « Sur quelques termes du vocabulaire religieux des Grecs : la valeur du mot ἄγος et de ses dérivés », dans [G. Redard (dir.)], Sprachgeschichte und Wortbedeutung. Festschrift Albert Debrunner gewidmet von Schülern, Freunden und Kollegen, Berne, p. 85–107.

Christol A., 1992 : «  Ἠματίη ὑφαίνεσκε. De la morphologie à la syntaxe », Lalies, 10, p. 345–354.

Clemm W., 1875 : « Die neusten Forschungen auf dem Gebiet der griechischen Composita », Curtius Studien, 7, p. 1–99.

Cooper G. L. III, 1998 : Attic Greek Prose Syntax, after K. W. Krüger, Ann Arbor, 2 vol.

Corbel-Morana C., 2012 : Le bestiaire d’Aristophane, Paris.

Curtius G., 1866 : Griechische Schulgrammatik, 7 e éd., Prague.

Cusset Ch., 1999 : La muse dans la bibliothèque, Paris.

Dain A., 1965 : Traité de métrique grecque, Paris.

Darmesteter A., 1877 : De la création actuelle de mots nouveaux dans la langue française et des lois qui la régissent, Paris.

—, 1894 : Traité de la formation des mots composés dans la langue française, comparée aux autres langues romanes et au latin, 2e éd., Paris [1re éd. : 1874].

—, 1926 : Cours de grammaire historique de la langue française. Troisième partie. Formation des mots et vie des mots, publié par L. Sudre, 12e éd., Paris [1re éd. : 1895].

Debrunner A., 1917 : Griechische Wortbildungslehre, Heidelberg.

—, 1922 : compte rendu de G. Sandsjoe, Die Adjektiva auf -αιος, AIF, 40, p. 9–16.

Delbrück B., 1888 : Altindische Syntax, Halle.

—, 1893, 1897 et 1900 : Grundriss der vergleichenden Grammatik der indogermanischen Sprachen. Dritter Band. Vergleichende Syntax der indogermanischen Sprachen. Erster, zweiter und dritter Theil, Strasbourg, 3 vol. [= Grundriss III, IV et V]

Denis D. & Sancier-Chateau A., 1994 : Grammaire du français, Paris.

Dickenmann E., 1934 : Die Nominalkomposition im Russischen, Leipzig.

Diez F., 1877 : Grammatik der romanischen Sprachen. II. Wortbildungslehre, 3e éd., Bonn [1re éd. : 1838] (trad. A. Morel-Fatio & G. Paris, 1874 : Grammaire des langues romanes, Paris).

Donaldson D. W., 1862 : A Complete Greek Grammar for the Use of Students, 3e éd., Cambridge.

Dottin G., 1896 : De eis in Iliade inclusis hominum nominibus, quae non unice nomina propria sunt, Rennes.

Dubois J. & Dubois-Charlier F., 1999 : La dérivation suffixale en français, Paris.

Dubuisson M., 1985 : Le latin de Polybe. Les implications historiques d’un cas de bilinguisme, Paris.

Duhoux Y., 1976 : Aspects du vocabulaire économique mycénien (cadastre – artisanat – fiscalité), Amsterdam.

Eichhorn F., 1912 : De Graecae linguae nominibus deriuatione retrograda conformatis, Göttingen.

Erdin F., 1939 : Das Wort Hypostasis. Seine Bedeutungsgeschichtliche Entwicklung in der Altchristlichen Literatur bis zum Abschluss der Trinitarischen Auseinandersetzungen, Fribourg.

Etter A. (dir.), 1986 : o-o-pe-ro-si. Festschrift für Ernst Risch zum 75. Geburtstag, Berlin / New York.

Famerie É., 1998 : Le latin et le grec d’Appien. Contribution à l’étude du lexique d’un historien grec de Rome, Genève.

Forssman B., 1966 : Untersuchungen zur Sprache Pindars, Wiesbaden.

Forster H., 1950 : Zur Geschichte der griechischen Komposita vom Typus ἐπίχρυσος, Zurich.

Fournier P., 1947–1948 : Le livre des plantes médicinales et vénéneuses de France, Paris, 3 vol.

Fränkel H., 1960 : Wege und Formen frühgriechischen Denkens. Literarische und philosophiegeschichtliche Studien, 2e éd., Munich.

—, 1962 : Dichtung und Philosophie des frühen Griechentums, 2e éd., Munich.

Frei-Lüthy Ch., 1978 : Der Einfluss der griechischen Personennamen auf die Wortbildung, Heidelberg.

Freyburger-Galland M.-L., 1997 : Aspects du vocabulaire politique et institutionnel de Dion Cassius, Paris.

Friedrich J., 1916 : Deminutivbildungen mit nicht deminutiver Bedeutung besonders im Griechischen und Lateinischen, Leipzig.

Frisk H., 1934 : « Zum Typus ἀκρόπολις in den indogermanischen Sprachen », IF, 52, p. 282–296 (= 1966 : Kleine Schriften zur Indogermanistik und zur griechischen Wortkunde, Göteborg, p. 123–138).

Fruyt M., 1984 : « Approche méthodologique de la suffixation en latin et en français », ZVS, 97, p. 246–264.

—, 1986 : Problèmes méthodologiques de dérivation à propos des suffixes latins en … cus, Paris.

—, 2000 : « La création lexicale : généralités appliquées au domaine latin », dans Fruyt & Nicolas (dir.) 2000, p. 11–48.

Fruyt M. & Nicolas Ch. (dir.), 2000 : La création lexicale en latin. Actes de la table ronde du ix e Colloque International de Linguistique Latine, Paris.

Fuegner F., 1878 : De nominibus Graecis cum praepositione copulatis. Capita selecta, Leipzig.

Gagnepain J., 1959 : Les noms grecs en -ος et en -ᾱ, Paris.

Gardes-Tamine J., 1998 : La grammaire. I. Phonologie, morphologie, lexicologie. Méthode et exercices corrigés, Paris.

Gautier L., 1911 : La langue de Xénophon, Genève.

Grevisse M, 1986 : Le bon usage. Grammaire française, 12e éd. revue par A. Goosse, Paris / Louvain-la-Neuve.

Grimm J., 1826 : Deutsche Grammatik. Zweiter Theil. Drittes Buch. Von der Wortbildung, Göttingen.

Gross G., 1988 : « Degré de figement des noms composés », Langages, 90, p. 57–72.

Guilbert L., 1975 : La créativité lexicale, Paris.

Hagège C., 1988 : « Les péninsules syntaxiques, la liberté de l’énonceur et la nostalgie des îles », BSL, 83, p. 1–20.

Haggett A. S., 1902 : « On the Uses of the Prepositions in Homer », dans Studies in Honor of Basil L. Gildersleeve, Baltimore, p. 181–187.

Harrison G., 1858 : A Treatise on the Greek Prepositions, and on the Cases of Nouns with which These are Used, Philadelphie.

Haudry J., 1979 : L’indo-européen, Paris.

—, 1982 : Préhistoire de la flexion nominale indo-européenne, Lyon.

Haupt M., 1841 : Obseruationes criticae, Leipzig (= 1875 : Opuscula. Volumen primum, Leipzig, p. 73–142).

Hellmann M.-Ch., 1992 : Recherches sur le vocabulaire de l’architecture grecque, d’après les inscriptions de Délos, Paris.

Henderson J., 1975 : The Maculate Muse. Obscene Language in Attic Comedy, New Haven / Londres.

Henry V., 1893 : Précis de grammaire comparée de l’anglais et de l’allemand rapportés à leur origine commune et rapprochés des langues classiques, Paris.

—, 1894 : Précis de grammaire comparée du grec et du latin, 5e éd. revue et corrigée, Paris.

Henzen W., 1947 : Deutsche Wortbildung, Halle.

Heubeck A., 1984 : Kleine Schriften zur griechischen Sprache und Literatur, Erlangen.

Hirt H., 1921–1937 : Indogermanische Grammatik, Heidelberg, 7 vol. (1928 : Vol. 4. Doppelung Zusammensetzung Verbum).

Hirzel R., 1902 : Der Eid. Ein Beitrag zu seiner Geschichte, Leipzig.

Hoenigswald E., 1937 : «  Ἐπίορκος », SIFC, 14, p. 83–87.

Hoffmann O., 1939 : « Ἀλέξανδρος », Glotta, 28, p. 21–76.

Hofmann J. B. & Szantyr A., 1965 : Lateinische Syntax und Stilistik, Munich. [= LHS II]

Holzhausen J., 1994 : « Von Gott besessen? », RhM, 137, p. 53–65.

Horovitz Th., 1978 : Vom Logos zur Analogie. Die Geschichte eines mathematischen Terminus, Zurich.

Horrocks G. C., 1984 : Space and Time in Homer. Prepositional and Adverbial Particles in the Greek Epic, Salem.

Huart P., 1968 : Le vocabulaire de l’analyse psychologique dans l’œuvre de Thucydide, Paris.

Humbert J., 1960 : Syntaxe grecque, 3e éd. revue et augmentée, Paris [1re éd. : 1945].

Hummel P., 1993 : La syntaxe de Pindare, Louvain / Paris.

—, 1999 : L’épithète pindarique. Étude historique et philologique, Berne / Berlin / Bruxelles.

Husson G., 1983 : Οἰκία. Le vocabulaire de la maison privée en Égypte d’après les papyrus grecs, Paris.

Jackson A. V. W., 1892 : An Avesta Grammar in Comparison with Sanskrit. Part I. Phonology, Inflection, Word-Formation, Stuttgart.

Jackson J., 1955 : Marginalia Scaenica, Oxford.

Jacobi H., 1897 : Compositum und Nebensatz. Studien über die indogermanische Sprach­entwicklung, Bonn.

Jacobsohn H., 1908 : « Der Aoristtypus ἆλτο und die Aspiration bei Homer », Philologus, 67, p. 325–365 et 481–530.

—, 1926 : compte rendu de J. Wackernagel, Vorlesungen über Syntax, Gnomon, 2, p. 369–395.

Jacquinod B., 1989 : Le double accusatif en grec d’Homère à la fin du v e siècle avant J.-C., Louvain-La-Neuve.

Jacquinod B. (dir.), 1994 : Cas et prépositions en grec ancien. Contraintes syntaxiques et interprétations sémantiques. Actes du colloque international de Saint-Étienne (3–5 juin 1993), Saint-Étienne.

Jakobson R., 1936 : « Beitrag zur allgemeinen Kasuslehre », TCLP, 6, p. 240–288.

—, 1939 : « Signe Zéro », dans [A. Sechehaye & al. (dir.)], Mélanges de linguistique offerts à Charles Bally, Genève, p. 143–152.

Janko R., 1979 : « The use of πρός, προτί and ποτί in Homer », Glotta, 57, p. 24–29.

Jiménez López M.D., 1994 : « Remarques sur la rection et les prépositions », dans Jacquinod (dir.) 1994, p. 211–226.

Johansson K. F., 1889 : « Morphologische studien. I. Allgemeines über stammbildung und flexion », BKIS, 14, p. 151–173.

Jonge C. C. de, 2008 : Between Grammar and Rhetoric. Dionysius of Halicarnassus on Language, Linguistics and Literature, Leyde / Boston.

Jourjon A., 1917–1918 : « Remarques lexicographiques », Revue de Philologie Française, 30, p. 41–77.

Justi F., 1861 : Ueber die Zusammensetzung der Nomina in den indogermanischen Sprachen, Göttingen.

Kamptz H. von, 1982 : Homerische Personennamen. Sprachwissenschaftliche und historische Klassifikation, Göttingen.

Kanavou N., 2011 : Aristophanes’ Comedy of Names. A Study of Speaking Names in Aristophanes, Berlin / New York.

Kastner W., 1967 : Die griechischen Adjektive zweier Endungen auf -ος, Heidelberg.

Kiparsky P., 1967 : « Sonorant Clusters in Greek », Language, 43, p. 619–635.

Kircher-Durand Ch., 2002 : « Les dérivés en -nus, -na, -num », dans Kircher-Durand (dir.) 2002, p. 125–160.

Kircher-Durand Ch. (dir.), 2002 : Grammaire fondamentale du latin. Tome IX. Création lexicale : la formation des noms par dérivation suffixale, Louvain / Paris.

Kissner C. A., 1854 : De praeverbio ὑπό in compositis abundante, Lyck.

Kranz W., 1919 : « Zwei Lieder des Agamemnon », Hermes, 54, p. 301–320.

Kretschmer P., 1933 : « Die Hypachäer. Alaksandus und andere umstrittene Namen der hethitischen Texte », Glotta, 21, p. 213–257.

Krüger K. W., 1843 : Griechische Sprachlehre für Schulen. Erster Theil. Über die gewöhnliche, vorzugsweise die attische Prosa. Zweites Heft. Syntax, Berlin.

Kühner R., 1869 : Ausführliche Grammatik der griechischen Sprache, 2e éd., Hanovre.

Kühner R. & Blass F., 1890–1892 : Ausführliche Grammatik der griechischen Sprache. Erster Teil. Elementar- und Formenlehre, 3e éd., Hanovre, 2 vol.

Kühner R. & Gerth B., 1898–1904 : Ausfürhliche Grammatik der griechischen Sprache. Zweiter Teil. Satzlehre, 3e éd., Hanovre / Leipzig, 2 vol. [= KG I et II]

Kühner R. & Stegmann C., 1914 : Ausführliche Grammatik der lateinischen Sprache. Satzlehre. Band I, 2e éd., Hanovre.

Kuiper F. B. J., 1951 : « Νώροπι χαλκῷ », Mededelingen van de Koninklijke Nederlandse Akademie van Wetenschappen, 14.5, p. 201–227.

Kurt Ch., 1979 : Seemännische Fachausdrücke bei Homer. Unter Berücksichtigung Hesiods und der Lyriker bis Bakchylides, Göttingen.

Kuryłowicz J., 1935 : Études indo-européennes. I, Cracovie.

—, 1936 : « Dérivation lexicale et dérivation syntaxique. Contribution à la théorie des parties de discours », Communication présentée au Congrès de Linguistique de Copenhague (= 1973, p. 41–50).

Kuryłowicz J., 1936 : « Dérivation lexicale et dérivation syntaxique. Contribution à la théorie des parties de discours », Communication présentée au Congrès de Linguistique de Copenhague, dans id., 1973 : Esquisses linguistiques, vol. 1, 2e éd., Munich, p. 41–50.

—, 1945–1949 : « La nature des procès dits “analogiques” », AL, 5, p. 15–37 (= 1973, p. 66–86).

—, 1949 : « Le problème du classement des cas », BSL, 9 (= 1973, p. 131–150).

—, 1973–1975 : Esquisses linguistiques, 2e éd., Munich, 2 vol.

Kvičala J., 1879–1880 : Studien zu Euripides, Vienne, 2 vol.

La Roche J., 1871 : « Die Lehre von der Congruenz. Ein Beitrag zur griechischen Syntax », ZŒG, 22, p. 729–759.

Lallot J., 2012 : Études sur la grammaire alexandrine, Paris.

Lamberterie Ch. de, 1990 : Les adjectifs grecs en -υς. Sémantique et comparaison, Louvain-La-Neuve, 2 vol.

—, 1994 : « L’adverbe grec ὑπέρφευ », dans D. Conso, N. Fick et B. Poulle (dir.), Mélanges François Kerlouégan, Paris, p. 321–340.

—, 2009 : « En hommage à Michel Lejeune : mycénien o-wo-we et le nom de l’“oreille” en grec », dans F. Biville & I. Boehm (dir.), Autour de Michel Lejeune. Actes des Journées d’étude organisées à l’Université Lumière-Lyon 2 – Maison de l’Orient et de la Méditerranée, 2–3 février 2006, Lyon.

Laroche E., 1949 : Histoire de la racine nem- en grec ancien, Paris.

—, 1962 : « Un “ergatif” en indo-européen d’Asie Mineure », BSL, 57, p. 23–43.

Le Feuvre C., 2015 :   Ὅμηρος δύσγνωστος. Réinterprétations de termes homériques en grec archaïque et classique, Genève.

Lehmann A. & Martin-Berthet F., 2013 : Lexicologie. Sémantique, morphologie, lexicographie, 4e éd., Paris.

Leisi E., 1975 : Der Wortinhalt. Seine Struktur im Deutschen und Englischen, 5e éd., Heidelberg [1re éd. : 1953] (trad. J.-P. Colin, 1981 : Le contenu du mot. Sa structure en allemand et en anglais, Paris).

Lejeune M., 1958, 1971, 1972 b et 1997 : Mémoires de philologie mycénienne, Paris et Rome, 4 vol.

—, 1972 a : Phonétique historique du mycénien et du grec ancien, Paris.

Lerat P., 1994 : « Composé syntagmatique, dénomination, terminologie », Cahiers de Lexicologie, 65, p. 151–158.

Létoublon F., 1985 : Il allait, pareil à la nuit. Les verbes de mouvement en grec. Supplétisme et aspect verbal, Paris.

Leukart A., 1994 : Die frühgriechischen Nomina auf -tās und -ās. Untersuchungen zu ihrer Herkunft und Ausbreitung (unter Vergleich mit den Nomina auf -eús), Vienne.

Leumann M., 1948 : « Griechische Verben auf -ίζειν im Latein », dans [J. Ernst & al. (dir.)], Mélanges de Philologie, de Littérature et d’Histoire Anciennes offerts à J. Marouzeau par ses collègues et élèves étrangers, Paris, p. 371–389 (= 1959 : Kleine Schriften, Zurich, p. 156–170).

—, 1950 : Homerische Wörter, Bâle.

—, 1977 : Lateinische Laut- und Formenlehre, Munich. [= LHS I]

Leumann M. & Hofmann J. B., 1928 : Stolz-Schmalz Lateinische Grammatik. Laut- und Formenlehre. Syntax und Stilistik, I. Einführung. Laut- und Formenlehre, 5e éd., Munich.

Levet J.-P., 1976 : Le vrai et le faux dans la pensée grecque archaïque. Étude de vocabulaire, Paris.

Lindner Th., 2011–2015– : Indogermanische Grammatik. Band IV. Wortbildungslehre (Derivationsmorphologie). Teil 1. Komposition, Heidelberg, 4 fasc. parus.

Lloyd-Jones H. & Wilson N. G., 1990 : Sophoclea. Studies on the Text of Sophocles, Oxford.

Lobeck Ch. A., 1820 : Phrynichi eclogae nominum et uerborum atticorum, Leipzig.

—, 1837 : Paralipomena grammaticae Graecae, Leipzig.

—, 1843 : Pathologiae sermonis Graeci prolegomena, Leipzig.

Lohmann J., 1932 : Genus und Sexus. Eine morphologische Studie zum Ursprung der indogermanischen nominalen Genus-Unterscheidung, Göttingen.

Luraghi S., 2003 : On the Meaning of Prepositions and Cases. The Expression of Semantic Roles in Ancient Greek, Amsterdam / Philadelphie.

Lyons J., 1968 : Introduction to Theoretical Linguistics, Cambridge (trad. F. Dubois‑Charlier & D. Robinson, 1970 : Linguistique générale. Introduction à la linguistique théorique, Paris).

Martinet A., 1973 : Éléments de linguistique générale, Paris.

Mason H. J., 1974 : Greek Terms for Roman Institutions. A Lexicon and Analysis, Toronto.

Masson O., 1983 : Les inscriptions chypriotes syllabiques. Recueil critique et commenté. Réimpression augmentée, Paris [1re éd. : 1961]. [= ICS]

—, 1995 : « Les noms propres d’homme en grec ancien », dans Namenforschung. Name Studies. Les noms propres. I, Berlin / New York, p. 706–710 (= 2000 : Onomastica Graeca selecta, vol. III, édité par C. Dobias-Lalou & L. Dubois, Genève, p. 225–229).

Mathys A., 2016 : « À propos des adverbes en -δην, -δόν et -δα ou -δά du grec ancien : problèmes morphologiques et syntaxiques », dans A. Blanc & D. Petit (dir.), Nouveaux acquis sur la formation des noms en grec ancien. Actes du colloque international, Université de Rouen, ERIAC, 17–18 octobre 2013, Louvain, p. 243–279.

Matthiae A., 1825–1827 : Ausführliche griechische Grammatik. Zweite verbesserte und vermehrte Auflage, Leipzig, 2 vol. (trad. J.-F. Gail & E.-P.-M. Longueville, 1831, 1834 et 1836 : Grammaire raisonnée de la langue grecque, 2e éd., Paris, 3 vol.).

Mayrhofer M., 1978 : Sanskrit-Grammatik, Berlin / New York.

—, 1986 : Indogermanische Grammatik. Band I. 2. Halbband. Lautlehre [Segmentale Phonologie des Indogermanischen], Heidelberg.

Mayser E., 1934 : Grammatik der griechischen Papyri aus der Ptolemäerzeit. II.2. Satzlehre. Analytischer Teil. Zweite Hälfte, Berlin / Leipzig.

—, [1936] : Grammatik der griechischen Papyri aus der Ptolemäerzeit. I.3. Laut- und Wortlehre. Stammbildung, 2e éd., Berlin / Leipzig.

Mayser E. & Schmoll H., 1970 : Grammatik der griechischen Papyri aus der Ptolemäer­zeit. I.1. Laut- und Wortlehre. Einleitung und Lautlehre, 2e éd. par H. Schmoll, Berlin / Leipzig [1re éd. : E. Mayser, 1906].

Mehlhorn F., 1828 : Ad syntaxin Graecam. Particula I. De adiectiuorum pro aduerbio positorum ratione et usu, Glogau.

Meier M., 1975 : -ίδ-. Zur Geschichte eines griechischen Nominalsuffixes, Göttingen.

Meier-Brügger M., 1992 : Griechische Sprachwissenschaft, Berlin / New York, 2 vol.

Meillet A., 1928 : « Sur la terminologie de la morphologie générale », Revue des études hongroises, 6, p. 9–15 (= 1936 : Linguistique historique et linguistique générale. Tome II, Paris, p. 29–35).

—, 1931 : « Essai de chronologie des langues indo-européennes. La théorie du féminin », BSL, 32, p. 1–28.

—, 1934 : Introduction à l’étude comparative des langues indo-européennes, 7 e éd., Paris.

—, 1975 : Aperçu d’une histoire de la langue grecque, 7 e éd. révisée, Paris.

Meillet A. & Vendryes J., 1979 : Traité de grammaire comparée des langues classiques, 5e éd., Paris [2e éd. : 1948].

Meissner T., 2006 : S-stem Nouns and Adjectives in Greek and Proto-Indo-European. A Diachronic Study in Word Formation, Oxford.

Meissner T. & Tribulato O., 2002 : « Nominal Composition in Mycenaean Greek », TPhS, 100–3, p. 289–330.

Meister K., 1921 : Die homerische Kunstsprache, Leipzig.

Meunier F., 1872 : Les composés syntactiques en Grec, en Latin, en Français et subsidiairement en zend et en indien, Paris.

Meyer G., 1873 : « Zur griechischen Nominalcomposition », Curtius Studien, 6, p. 247–258 et 373–400.

Meyer G., 1923 : Die stilistische Verwendung der Nominalkomposition im Griechischen. Ein Beitrag zur Geschichte der διπλᾶ ὀνόματα, Leipzig.

Mignot X., 1969 : Les verbes dénominatifs latins, Paris.

—, 1972 : « Considérations sur l’étude sémantique des suffixes dans les langues anciennes », dans Mélanges de linguistique et de philologie grecques offerts à Pierre Chantraine, Paris, p. 123–137.

Mikkola E., 1962 : « Die präpositionale Hypostase, Apostase und Metabase im Lateinischen, Griechischen und Altindischen. Einige Wirkungsformen der gestaltenden Kraft der Sprache », Arctos, 3 [n.s.], p. 55–118.

—, 1964 : Die Abstraktion im Lateinischen. Eine semantisch-morphologische Untersuchung auf begriffsanalytischer und literaturgeschichtlicher Grundlage, Helsinki.

Minon S., 2012 : « Anthroponymes en Ἀμφ(ι)- et en -αρ(ι)- : de Ἀμφιάρης à Ἀμφαρίον », RPh, 84 [2010], p. 281–324.

Mommsen T., 1895 : Beiträge zu der Lehre der griechischen Präpositionen, Berlin.

Neu E., 1986 : « Zur unechten Nominalkomposition im Hethitischen », dans Etter (dir.) 1986, p. 107–116.

Nicolas Ch., 1996 : Utraque lingua. Le calque sémantique : domaine gréco-latin, Louvain.

Palmer L. R., 1963 : The Interpretation of Mycenaean Greek Texts, Oxford.

Panagl O., 1971 : « Die aspirierten Derivate von griech. νύξ “Nacht” », ZVS, 85, p. 49–65.

Parry M., 1928 : L’épithète traditionnelle dans Homère. Essai sur un problème de style homérique, Paris.

Paul H., 1880 : Principien der Sprachgeschichte, Halle.

—, 1901 : Grundriss der germanischen Philologie. Erster Band. Begriff und Geschichte der germanischen Philologie, 2e éd., Strasbourg.

—, 1920 : Deutsche Grammatik. Band V. Teil V. Wortbildungslehre, Halle.

Pedersen H., 1909–1913 : Vergleichende Grammatik der keltischen Sprachen, Göttingen, 2 vol.

Perpillou J.-L., 1973 : Les substantifs grecs en -εύς, Paris.

—, 1996 : Recherches lexicales en grec ancien. Étymologie, analogie, représentations, Louvain / Paris.

—, 2004 : Essais de lexicographie en grec ancien, Louvain / Paris / Dudley MA.

Peters M., 1980 : Untersuchungen zur Vertretung der indogermanischen Laryngale im Griechischen, Vienne.

Petersen H., 1986 : « Wörter zusammengesetzt mit ἀμφί », Glotta, 64, p. 193–213.

Petersen W., 1910 : Greek Diminutives in -ιον. A Study in Semantics, Weimar.

—, 1914–1915 : « Der Ursprung der Exozentrika », IF, 34, p. 254–285.

Pichon É., 1942 : Les principes de la suffixation en français, Paris.

Picoche J., 1992 : Précis de lexicologie française. L’étude et l’enseignement du vocabulaire, nouvelle éd., Paris.

Pinault G.-J., 1995 : « Le problème du préverbe en indo-européen », dans A. Rousseau (dir.), Les préverbes dans les langues d’Europe. Introduction à l’étude de la préverbation, Villeneuve d’Ascq, p. 35–59.

—, 2008 : Chrestomathie tokharienne. Textes et grammaire, Louvain.

Pinkster H., 1983 : « Praedicativum (Quantifying Adjectives and Adjectives Denoting Physical or Mental State) », dans H. Pinkster (dir.), Latin Linguistics and Linguistic Theory. Proceedings of the 1st International Colloquium on Latin Linguistics, Amsterdam, April 1981, Amsterdam-Philadelphie, p. 199–214.

Plath R., 1994 : Der Streitwagen und seine Teile im frühen Griechischen. Sprachliche Untersuchungen zu den mykenischen Texten und zum homerischen Epos, Nüremberg.

Ploix Ch., 1894 : La préposition grecque ἀμφί, MSL, 8, p. 382–392.

Poltera O., 1997 : Le langage de Simonide. Étude sur la tradition poétique et son renouvellement, Berne.

Pott A. F., 1859 : Etymologische Forschungen auf dem Gebiete der Indo-Germanischen Sprachen, unter Berücksichtigung ihrer Hauptformen. Erster Theil : Präpositionen, 2e éd., Lemgo / Detmold.

Pottier B., 1962 : Systématique des éléments de relation, Paris.

—, 1974 : Linguistique générale. Théorie et description, Paris.

Probert Ph., 2006 : Ancient Greek Accentuation. Synchronic Patterns, Frequency Effects, and Prehistory, Oxford.

Rau F., 1870 : De praepositionis παρά usu, Curtius Studien, 3, p. 1–98.

Redard G., 1949 : Les noms grecs en -της, -τις et principalement en -΄ῑτης, -ῖτις. Étude philologique et linguistique, Paris.

Regnier A., 1855 : Traité de la formation des mots dans la langue grecque, avec des notions comparatives sur la dérivation et la composition en sanscrit, en latin et dans les idiomes germaniques, Paris.

Reichler-Béguelin M.-J., 1995 : « Saussure et l’étymologie populaire », dans M. Arrivé & C. Normand (dir.), Saussure aujourd’hui. Actes du colloque de Cerisy-la-Salle, 12–19 août 1992, Nanterre.

Rey-Debove J., 1978 : Le métalangage. Étude linguistique du discours sur le langage, Paris.

Richter O., 1898 : « Die unechten Nominalkomposita des Altindischen und Altiranischen », IF, 9, p. 1–62 et 183–251.

Rippinger L., 1993 : « Les noms de médicaments en dia- », Latomus, 52, p. 294–306.

Risch E., 1937 : Wortbildung der homerischen Sprache, 1re éd., Berlin / Leipzig. [= WHS1]

—, 1974 : Wortbildung der homerischen Sprache, 2e éd., Berlin / New York. [= WHS]

—, 1981 : Kleine Schriften, Berlin / New York.

Rix H., 1992 : Historische Grammatik des Griechischen. Laut- und Formenlehre, 2e éd., Darmstadt.

Romilly J. de, 1971 : La loi dans la pensée grecque. Des origines à Aristote, Paris.

Rosén H. B., 1962 : Eine Laut- und Formenlehre des Herodotischen Sprachform, Heidelberg.

Rougier-Blanc S., 2005 : Les maisons homériques. Vocabulaire architectural et sémantique du bâti, Nancy / Paris.

Rousseau N., 2012 : « “Mettez-vous mes paroles dans l’oreille” (Ac 2, 14) : histoire d’un verbe de la Septante », RBi, 119–1, p. 58–76.

—, 2014 : « D’ammoniaque à insomniaque : histoire du suffixe -ιακό- des textes médicaux grecs au français moderne », dans I. Boehm & N. Rousseau (dir.), L’expressivité du lexique médical en Grèce et à Rome. Hommages à Françoise Skoda, Paris, p. 381–402.

—, 2015 : « “En échange d’une vie” : histoire d’ἀντίψυχον », RÉG, 128–1, p. 127–170.

—, 2016 : Du syntagme au lexique. Sur la composition en grec ancien, avec une préface de Charles de Lamberterie, Paris.

—, 2017 : « Remarques sur la suffixation des anthroponymes composés à premier terme prépositionnel du grec ancien », dans A. Alonso Déniz, L. Dubois, C. Le Feuvre & S. Minon (dir.), La suffixation des anthroponymes grecs antiques (SAGA). Actes du colloque international de Lyon, 17–19 septembre 2015, Université Jean-Moulin–Lyon 3, Genève, p. 279–298.

Rozwadowski J. von, 1904 : Wortbildung und Wortbedeutung, Heidelberg.

Ruijgh C. J., 1967 : Études sur la grammaire et le vocabulaire du grec mycénien, Amsterdam.

—, 1991 : Scripta minora ad linguam Graecam pertinentia, Amsterdam.

—, 1994 : « La préposition ἐπί. Valeurs sémantiques et choix des cas », dans Jacquinod (dir.) 1994, p. 133–148.

Sadovski V., 2000 : « Die exozentrischen Zusammensetzungen mit Vorder­glied Präverb / Präposition im Ṛgveda : Entheos-Komposita und präpositionale Rektions­komposita », dans B. Forssman & R. Plath (dir.), Indoarisch, Iranisch und die Indogermanistik. Arbeitstagung der Indogermanischen Gesellschaft vom 2. bis 5. Oktober 1997 in Erlangen, Wiesbaden, p. 455–473.

Sandsjoe G., 1918 : Die Adjektiva auf -αιος. Studien zur griechischen Stammbildungslehre, Uppsala.

Saussure F. de, 1916 : Cours de linguistique générale, édité par Ch. Bally & A. Sechehaye, avec la collaboration de A. Riedlinger, Paris / Lausanne.

Schindler J., 1986 : « Zu den homerischen ῥοδοδάκτυλος-Komposita », dans Etter (dir.) 1986, p. 393–401.

—, 1997 : « Zur internen Syntax der indogermanischen Nominalkomposita », dans E. Crespo & J. L. García Ramón (dir.), Berthold Delbrück y la sintaxis indoeuropea hoy. Actas del coloquio de la Indogermanische Gesellschaft, Madrid, 21–24 de septiembre de 1994, Madrid / Wiesbaden, p. 537–540.

Schmid S., 1950 : -εος und -ειος bei den griechischen Stoffadjektiven, Frauenfeld.

Schmidt C., 1829 : De praepositionibus Graecis, Berlin.

Schmitt A., 1933 : Probe eines Wörterbuchs der sprachwissenschaftlichen Terminologie, Berlin / Leipzig.

Schmitt R., 1977 : Einführung in die griechischen Dialekte, Darmstadt.

—, 1981 : Grammatik der Klassisch-Armenischen mit sprachvergleichenden Erläuterungen, Innsbruck.

Schneider J., 1999 : Les traités orthographiques grecs antiques et byzantins, Paris / Turnhout.

Schroeder L., 1874 : Ueber die formelle Unterscheidung der Redetheile im Griechischen und Lateinischen mit besonderer Berücksichtigung der Nominalcomposita, Leipzig.

Schroeter W., 1906 : De Simonidis Cei Melici sermone quaestiones, Leipzig.

Schulze W., 1892 : Quaestiones epicae, Gütersloh.

—, 1904 : Zur Geschichte lateinischer Eigennamen, Berlin.

—, 1934 : Kleine Schriften, Göttingen.

Schwyzer E., 1927 : « Ein griechisches Rechtswort : ἐπίορκος », IF, 45, p. 255–258.

—, 1939 : Griechische Grammatik. Erster Band. Allgemeiner Teil. Lautlehre. Wortbildung. Flexion, Munich. [= GrGr I]

—, 1983 : Kleine Schriften, Innsbruck.

Schwyzer E. & Debrunner A., 1950 : Griechische Grammatik. Zweiter Band : Syntax und Syntaktische Stilistik, Munich. [= GrGr II]

Serbat G., 1988 : Linguistique latine et linguistique générale, Louvain-la-Neuve.

—, 1989 : « Suggestions pour l’analyse des verbes préfixés “parasynthétiques” », IG, 42, p. 13–14.

Sihler A. L., 1995 : New Comparative Grammar of Greek and Latin, New York / Oxford.

Skoda F., 1982 : Le Redoublement expressif : un universel linguistique. Analyse du procédé en grec ancien et en d’autres langues, Paris.

Slotty F., 1932 : « Das Problem der Wortarten », F&F, 8, p. 327–328.

Snell B., 1975 : Die Entdeckung des Geistes. Studien zur Entstehung des Europäischen Denkens bei den Griechen, Göttingen (trad. M. Charrière & P. Escaig, 1994 : La découverte de l’esprit. La genèse de la pensée européenne chez les Grecs, Combas).

Solmsen F., 1901 : Untersuchungen zur griechischen Laut- und Verslehre, Strasbourg.

Sommer F., 1905 : Griechische Lautstudien, Strasbourg.

—, 1934 : Aḫḫijavāfrage und Sprachwissenschaft, Munich.

—, 1937 : « Aḫḫijavā und kein Ende ? », IF, 55, p. 169–297.

—, 1948 : Zur Geschichte der griechischen Nominalkomposita, Munich.

Stolz F. & Schmalz J. H., 1900 : Lateinische Grammatik. Laut- und Formenlehre. Syntax und Stilistik, 3e éd., Munich.

Strömberg R., 1937 : Theophrastea. Studien zur botanischen Begriffsbildung, Göteborg.

—, 1943 : Studien zur Etymologie und Bildung der griechischen Fischnamen, Göteborg.

—, 1944 : Griechische Wortstudien. Untersuchungen zur Benennung von Tieren, Pflanzen, Körperteilen und Krankheiten, Göteborg.

—, 1946 : Greek Prefix Studies. On the Use of Adjective Particles, Göteborg.

Strunk K., 1986 : « Kypr. (ε)ὐ für ἐπί : eine vox nihili ? », dans Etter (dir.) 1986, p. 253–269.

Szemerényi O., 1967 : « The History of Attic οὖς and Some of its Compounds », SMEA, 3, p. 47–88 (= 1987, p. 1273–1314).

—, 1987 : Scripta Minora. Selected Essays in Indo-European, Greek, and Latin. Volume III. Greek, édité par P. Considine & J. T. Hooker, Innsbruck.

Taillardat J., 1962 : Les images d’Aristophane. Études de langue et de style, Paris.

Tesnière L., 1959 : Éléments de syntaxe structurale, Paris.

Tessing S., 1884 : De compositis nominibus Aeschyleis et Pindaricis, Lund.

Thiele J., 1987 : La formation des mots en français moderne, traduction et adaptation de A. Clas, Montréal.

Thomas J.-F., 2002 : Gloria et laus. Étude sémantique, Louvain / Paris / Dudley MA.

Thumb A., 1932–1959 : Handbuch der griechischen Dialekte, 2e éd. revue par E. Kieckers & A. Scherer, Heidelberg, 2 vol.

Touratier Ch., 1994 : « Cas, prépositions et analyse en morphèmes en grec ancien », dans Jacquinod (dir.) 1994, p. 249–257.

Trautmann R., 1907 : Gesamtregister zu den Beiträgen zur Kunde der indogermanischen Sprachen, Göttingen.

Trédé M., 2015 : Kairos. L’à-propos et l’occasion. Le mot et la notion, d’Homère à la fin du iv e siècle avant J.-C., édition revue et complétée, Paris [1re éd. : 1992].

Tribulato O., 2015 : Ancient Greek Verb-Initial Compounds. Their Diachronic Development within the Greek Compound System, Berlin / Boston.

Troxler H., 1964 : Sprache und Wortschatz Hesiods, Zurich.

Trümpy H., 1950 : Kriegerische Fachausdrücke im griechischen Epos. Untersuchungen zum Wortschatze Homers, Bâle.

Tucker E., 1990 : The Creation of Morphological Regularity. Early Greek Verbs in -éō, -áō, -óō, -úō and -íō, Göttingen.

Usener H., 1878 : « Hypostase », Jahrbuch für klassische Philologie, p. 71–80 (= 1912, p. 250–261).

—, 1912 : Kleine Schriften. Erster Band. Arbeiten zur griechischen Philosophie und Rhetorik. Grammatische und text-kritische Beiträge, Leipzig / Berlin.

Van Brock N., 1960 : « Les adjectifs en -jo dérivés d’appellatifs », RPh, 34, p. 225–229.

Van Laer S., 2010 : La préverbation en latin : étude des préverbes ad-, in-, ob- et per- dans la poésie républicaine et augustéenne, Bruxelles.

Van Strien-Gerritsen M., 1973 : De Homerische Composita, Assen.

Vendryes J., 1904 : Traité d’accentuation grecque, Paris.

—, 1921 : Le langage. Introduction linguistique à l’histoire, Paris.

Ventris M. & Chadwick J., 1973 : Documents in Mycenaean Greek, 2e éd. par J. Chadwick, Cambridge.

Vilborg E., 1960 : A Tentative Grammar of Mycenaean Greek, Göteborg.

Vock M. M., 1928 : Bedeutung und Verwendung von ἀνήρ und ἄνθρωπος und der stammverwandten Derivata und Komposita in der älteren griechischen Literatur (bis nach 350 v. Chr.), Fribourg.

Vogel P. M., 1996 : Wortarten und Wortartenwechsel. Zu Konversion und verwandten Erscheinungen im Deutschen und in anderen Sprachen, Berlin / New York.

Waanders F. M. J., 2008 : An Analytic Study of Mycenaean Compounds. Structure, Types, Pise / Rome.

Wackernagel J., 1889 : Das Dehnungsgesetz der griechischen Composita, Bâle (= 1953, p. 897–961).

—, 1905 : Altindische Grammatik. Band II.1. Einleitung zur Wortlehre. Nominalkompo­sition, Göttingen. [= AiGr II.1]

—, 1916 : Sprachliche Untersuchungen zu Homer, Göttingen.

—, 1926–1928 : Vorlesungen über Syntax, 2e éd., Bâle, 2 vol.

—, 1953 : Kleine Schriften. Band I–II, Göttingen.

—, 1979 : Kleine Schriften. Band III, Göttingen.

Weisgerber L., 1954 : Vom Weltbild der deutschen Sprache. 2. Die sprachliche Erschliessung der Welt, 2e éd., Düsseldorf.

Wellmann M., 1930 : Der Physiologos. Eine religionsgeschichtlich-naturwissenschaftliche Untersuchung, Leipzig.

West M. L., 1982 : Greek Metre, Oxford.

—, 1992 : Ancient Greek Music, Oxford.

Wilamowitz-Moellendorf U. von, 1884 : Homerische Untersuchungen, Berlin.

—, 1916 : Die Ilias und Homer, Berlin.

—, 1921 : Griechische Verskunst, Berlin.

—, 1931 : Der Glaube der Hellenen, Berlin, 2 vol.

Williger E., 1922 : Hagios. Untersuchungen zur Terminologie des Heiligen in den hellenisch-hellenistischen Religionen, Giessen.

—, 1928 : Sprachliche Untersuchungen zu den Komposita der griechischen Dichter des 5. Jahrhunderts, Göttingen.

Wölfflin E., 1893 : « Miscellen : Zur Adverbialbildung im Lateinischen », Archiv für Lateinische Lexikographie und Grammatik, 8, p. 143–145.

Wood F. T., 1930 : The Accentuation of Nominal Compounds in Lithuanian, Baltimore.

Wyatt W. F., 1969 : Metrical Lenghtening in Homer, Rome.

Zacher K., 1886 : Zur griechischen Nominalcomposition, Breslau.

Citer ce billet : Nathalie Rousseau, « Bibliographie: Formation des mots en grec ancien », dans Etymologika, 21/01/2020, https://etymologika.hypotheses.org/530, consulté le 04/12/2020.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search